Conférence

Lundi 2 mars 2020

Une conférence sur le rôle de l’alimentation dans la constitution des identités culturelles dans les sociétés proche-orientales du passé.

Horaires

12 h

Durée 1 h 30

Publics

Adulte

Accès

Auditorium Jean Rouch

Les Hommes choisissent leurs aliments en fonction d’un contexte culturel donné pour répondre à leurs besoins physiologiques. Cette généralité est également valable pour les sociétés du passé et notamment pour celles du Proche-Orient ancien. Par exemple, les données archéozoologiques et les textes anciens permettent d’appréhender la sélection des espèces consommées qui jouent un rôle dans la constitution des identités culturelles.

Rémi Berthon est Maître de conférences au Muséum National d’Histoire Naturelle et affecté à l’unité de recherche Archéozoologie, Archéobotanique : Sociétés, Pratiques et Environnements (UMR 7209 CNRS/MNHN). Il est archéologue, spécialiste des relations entre sociétés humaines et populations animales dans le Proche-Orient ancien. Il a réalisé une thèse à l’université de Kiel (Allemagne) sur l’exploitation des ressources d’origine animale dans la haute vallée du Tigre (Turquie) entre les 3ème et 1er millénaire avant notre ère. Il travaille en Azerbaïdjan, Géorgie et Turquie. Ses projets de recherche les plus récents portent sur l’exploitation des régions montagneuses du Caucase par les sociétés pastorales du Néolithique à l’Âge du Bronze.

Tout au long de l’exposition le musée de l’Homme en partenariat avec la société des amis du musée de l’Homme vous propose un cycle de conférence consacré à son exposition temporaire « Je mange donc je suis ».

Conférence "Identités et tabous alimentaires dans le Proche-Orient ancien." © MNHN

Partenaires

http://www.samh.info/index.html