Conférence

Lundi 18 mai 2020

Que nous apprend l'étude des dents des néandertaliens ?

Horaires

12 h

Durée 1 h 30

Publics

ADULTE

Accès

Auditorium Jean Rouch

Les dents d’hominines disparus, comme les Néandertaliens, se conservent bien et sont les restes osseux les plus abondants découverts dans les sites archéologiques. Moins spectaculaires que des squelettes entiers, ces dents n’en sont pas moins un matériel de choix pour les chercheurs qui les étudient. Au cours des deux dernières décennies, le développement et l’utilisation croissante de nouvelles méthodes d’études a permis de révéler des informations inédites sur la biologie et le mode de vie des Néandertaliens. Imagerie virtuelle en 3 dimensions, analyses chimiques, génétiques, de l’émail ou du tartre, les outils à disposition des chercheurs au XXIe siècle sont considérables. Cette conférence fera le point sur tout ce que les dents de Néandertal peuvent aujourd’hui nous apprendre sur leur enfance (développement, âge du sevrage), leurs modes de vie (alimentation, déplacements dans les territoires, pharmacopée…), mais aussi leurs relations et structures sociales.

Christine Verna est Paléoanthropologue, Chercheure au CNRS dans une équipe du Musée de l’Homme. Elle s’intéresse notamment à l’histoire du peuplement de l’Europe par Néandertal et Homo sapiens et cherche à décrypter leurs déplacements et mobilité dans les territoires. Pour cela, elle étudie l’anatomie et la morphologie des squelettes et réalise des analyses de la composition chimique des dents. Elle travaille également sur le terrain dans les fouilles de sites archéologiques en France et en Afrique.

Une conférence de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Partenaires

http://www.museedelhomme.fr/fr/societe-amis-musee-lhomme-2002