Crédits


Combien de générations nous séparent des premiers Homo sapiens ?

drillien
54 ans
meudon
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Laure Ségurel, anthropologue au Musée de l’Homme

Environ 7 000 générations nous séparent des premiers représentants Homo sapiens. Sur un plan évolutif, cela représente 7 000 occasions de créer de nouveaux gènes et de mieux s’adapter à son environnement. 

 

 

Un simple calcul mathématique permet de donner une estimation du nombre de générations qui nous séparent des premiers hommes modernes, les Homo sapiens.

 

Voilà environ 200 000 ans qu’Homo sapiens a apparu en Afrique. Il suffit de diviser ce chiffre par ce qu’on appelle le temps de génération. Il représente le temps moyen entre deux générations consécutives dans la généalogie d’une espèce. Nous ne connaissons pas le temps de génération des populations du Paléolithique, mais chez les Homo sapiens chasseurs cueilleurs du XXIème siècle, ce temps de génération est d'environ 29 ans.

 

Si l’on divise 200 000 par 29, on obtient alors près de 7000 générations qui nous séparent du premier Homo sapiens, un ancêtre commun à tous les hommes modernes actuels. 7000 générations. Cela représente 7000 occasions de créer des nouvelles mutations génétiques et 7000 opportunités de sélectionner les gènes les mieux adaptés pour que l’Homme survive mieux dans son environnement, selon le principe de la sélection naturelle. 

 

                                                                                                                                                                         Propos recueillis par Rémi Pin  

Partagez :