Crédits


Comment nourrir 9 milliards d’hommes ?

Tiffany
36 ans
Figeac
RETOUR AUX QUESTIONS

Nourrir neuf milliards d’hommes demandera inévitablement de changer nos modes de production, en particulier de production de viandes, trop polluants ! L’Homme devra se tourner vers de plus grandes ressources végétales et peut-être même vers les insectes.

 

 

Selon les chiffres de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), un milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde. Qu’en sera-t-il en 2050 lorsqu’il faudra nourrir neuf milliards d’hommes contre sept aujourd’hui ? Mais le défi est plus écologique que productiviste, et ce seront sans doute les modèles alimentaires qu’il faudra repenser.

 

Ce que l’on sait, c’est que la production de viande est trop coûteuse, en termes de surfaces, et trop polluante, pour être étendue à l’ensemble de l’humanité.

 

Mais les ressources végétales (alliance céréales légumineuses) suffisent à remplacer la viande qui devrait devenir un produit rare, tout comme le poisson dont la densité s’épuise dans les océans.

 

Beaucoup d’insectes, sont aussi d’excellente qualité nutritionnelle malgré les préjugés que certaines sociétés leur associent. Déjà présents sur les tables de plusieurs sociétés humaines, criquets et grillons pourraient détrôner la viande comme source de protéines.

 

Pour la production végétale, les solutions agro-techniques existent, et les OGM – qu’il ne faut pas négliger - ne sont pas la seule option. Mais c’est parfois la limitation d’autres ressources, comme l’eau, ou encore les aléas climatiques, qui peuvent poser problème.

 

Les algues, faciles à produire en grande quantité, composeront peut-être aussi nos repas de demain. Des chercheurs japonais ont déjà sélectionné des bactéries intestinales, capables de digérer la cellulose des algues pour la transformer en sucre.

 

Propos recueillis par Rémi Pin

VOIR LA FICHE DE L'EXPERT
Partagez :