Crédits


Cro-Magnon était-il noir, blanc, jaune ?

maxiola
72 ans
nouméa
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Céline Bon, généticienne au Musée de l'Homme

Trancher sur la couleur de peau de nos ancêtres n’est pas simple. Mais de récentes études génétiques avancent les que Hommes modernes vivant en Europe il y a 40 000 ans avaient probablement la peau foncée, et que 30 000 ans plus tard, la peau claire se serait imposée par sélection naturelle. 

 

 

Difficile de trancher quant à la couleur de la peau de nos ancêtres Homo sapiens vivant en Europe au Paléolithique. On dispose de très peu d’échantillons d’ADN d’hommes vivant à cette époque, et leur analyse est souvent compliquée par les altérations du temps. Mais l’étude du génome d’hommes européens « moins âgés » offre tout de même des éléments de réponse.

Des scientifiques se sont intéressés au génome d’hommes vivant au Mésolithique (entre 10 000 ans et 6000 ans avant J.-C.), et plus particulièrement à une mutation du gène SLC24A5, qui a une forte influence sur la couleur de la peau dans la population européenne (à noter d’autres gènes ont aussi un rôle dans la couleur de la peau). Globalement, la moitié des échantillons possédait une version du gène associée à une « peau foncée », l’autre moitié, « peau claire ». Pendant des millénaires, la version « peau claire » s’est répandue dans les populations d’Homo sapiens, et à la fin du Néolithique (à partir de 2000 ans avant J.-C), presque tous les Européens avaient la peau claire.
 

Une des principales hypothèses pour expliquer ce phénomène serait qu’une pression de sélection a avantagé le gène « peau claire ». Les Hommes avec la peau plus claire peuvent en effet synthétiser naturellement plus de vitamine D, qui évite le rachitisme, et sont avantagés s’ils ne trouvent pas cette vitamine dans leur alimentation.
 

En conclusion, les Hommes modernes vivant en Europe il y a 40 000 ans avaient probablement la peau foncée (rappelons qu’ils venaient tous originellement d’Afrique), même si  et 30 000 ans plus tard, la peau claire se serait imposée par sélection naturelle. 

 

Propos recueillis par Rémi Pin

Partagez :