Fermeture exceptionnelle

En raison des mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre la propagation de la Covid-19, le Musée de l’Homme sera fermé du 30 octobre au 1er décembre inclus.

La réouverture se fera en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Si vous souhaitez être remboursé d'un billet acheté pour cette période, vous pouvez nous contacter à contact.mdh[@]mnhn.fr

Back to top

Le site Acheuléen de la Noira : un atelier de taille datant de 700 000 ans (3/3)

Depuis quelques années, une équipe du département de Préhistoire du Muséum fouille un des plus anciens sites acheuléens d’Europe, le site de la Noira, localisé le long d’un des affluents de la Loire, dans le Centre de la France. Ce site est un atelier et grâce aux fouilles et aux indices que ces hominidés ont abandonné sur place, nous pouvons entrer dans l’intimité d’un groupe d’Acheuléens. Depuis quelques années, une équipe du département de Préhistoire du Muséum fouille un des plus anciens sites acheuléens d’Europe, le site de la Noira, localisé le long d’un des affluents de la Loire, dans le Centre de la France. Les hominidés sont venus s’installer lors d’une période tempérée en bordure d’une rivière. Ils ont quitté le site dès l’arrivée des grands froids. Ils ont trouvé sur les berges quantité de dalles de meulière qu’ils ont façonnées en bifaces ou débitées en éclats. Ce site est un atelier et les études sur les traces d’utilisation des outils montrent que des activités domestiques ont aussi eu lieu sur place, les occupants découpant des plantes, du bois, pratiquant la boucherie. Grâce aux fouilles et aux indices que ces hominidés ont abandonné sur place, nous pouvons entrer dans l’intimité d’un groupe d’Acheuléens et pouvons apporter de nombreux détails sur l’ensemble des activités qui se sont déroulées sur place, comme la façon de fabriquer un biface, briser les dalles, débiter des éclats, les retoucher. Par Marie-Hélène Moncel Directeur de Recherche CNRS département de Préhistoire, Muséum national d'Histoire naturelle

Pour aller plus loin