Fiche d'identité

Informations détaillées

Numéro d'inventaire
MNHN-HA-1532
Dimensions
Haut : 54 cm - Long : 43 cm - Larg/prof. : 28 cm
Origine
Sahara, Afrique du Nord
Auteur
Moulage de Jean-Benjamin Stahl
Datation
1851

Buste de Feradji ben l'Haribj

Ce buste est celui de Feradji ben l'Haribj, originaire de la région du Maghreb. Il faisait partie d’une troupe de cavaliers engagés pour exécutés des spectacles équestres dans l’Hippodrome.
Le moulage a été exécuté dans l’atelier du Muséum national d’Histoire naturelle.

Un passage lui est consacré dans la bibliographie Les enfants du désert paru en 1851.

Extrait :

« Aujourd’hui âgé de 26 ans en 1851, Féradji remplissait, avant son départ pour la France, les fonctions de cavalier attaché à la personne du califat de son pays. Il appartient à la religion musulmane, ainsi que l'attestent les coupures dont sa figure est couverte. Dans son pays, il est d'usage, à des jours marqués pour cette sorte de cérémonie, de faire des coupures [...] sur la figure des jeunes enfants. [...]
Ce genre de tatouage, opéré sur des enfants de deux ans au plus, amène une grande fête dans les familles et quelques fois dans la tribu tout entière. Féradji, qui a tous ses parents à Brésouda, étant venu à Alger il y a deux mois environ, apprit l'organisation de la troupe dont nous applaudissons les exercices aujourd'hui ; il fut pris tout à coup par un tel désir de voir la France qu'il signa au plus vite son engagement avec Ali et Backir, et ne quitta plus ses nouveaux camarades que pour aller embrasser son vieil oncle, le seul parent que son départ précipité lui permit de voir [...]. »

Les enfants du désert, biographie des cavaliers arabes qui exécutent la fantasia à l'hippodrome. Précédé d'une notice historique sur l'Algérie et les moeurs religieuses des Africains-Mahométans, par Ch. L., Paris. 1851. 13 p. BCM, Ms 165.

Buste de Feradji ben l'Haribj