À l'occasion du 100e anniversaire de la naissance d'Edgar P. Jacobs (20 mars 1904 - 20 février 1987), créateur de Blake et Mortimer, et pour rendre hommage à cette œuvre unique, le Festival International de la bande dessinée d'Angoulême et le Musée de l'Homme présentent une grande exposition rétrospective consacrée à ces icônes légendaires de la bande dessinée européenne.


13 novembre 2003 - 5 juillet 2004

Affiche exposition Blake et Mortimer © MNHN - Daniel Ponsard, par Daniel Ponsard

La première grande exposition consacrée à Edgar P. Jacobs

Plus de 200 dessins originaux, croquis préparatoires, planches, mises en couleurs et agrandissements sont présentés pour la première fois au public, en écho avec les pièces des collections du Muséum national d'Histoire naturelle (Départements Préhistoire, Histoire de la terre, "Hommes, Natures, Sociétés") et de la Réunion des Musées Nationaux : squelettes de ptérodactyles, pithécanthropes, buste d'homme-singe, cobra naturalisé, sarcophage et antiquités égyptiennes... tout droit surgis des images inoubliables de l'imaginaire d'Edgar P. Jacobs.

L'intrigant chronoscaphe du "Piège diabolique" et l'ambiance démoniaque des laboratoires de Septimus ou Miloch sont reconstitués en 3 dimensions, permettant aux visiteurs de traverser le miroir de la fiction pour rejoindre les légendaires Blake et Mortimer. Le sous-titre de l'apocalyptique album "S.O.S. Météores" (la cinquième aventure du célèbre tandem britannique) s'imposait : "Blake et Mortimer à Paris" !