85 affiches pour raconter l’aventure du Musée de l’Homme.


 

Affiche de l’exposition Allez au Musée de l’Homme, 1981 © MNHN - Daniel Ponsard, par MNHN

 


D'un musée à l'autre

Le Musée de l'Homme ouvre en 1938. Succédant au musée d'Ethnographie du Trocadéro dont il rassemble les collections issues de missions coloniales, sa création répond au projet de son fondateur, Paul Rivet, de synthétiser les sciences de l'Homme : « l'Homme est un tout indivisible, non seulement dans l’espace, mais aussi dans le temps ».

Un nom, une institution

Le Musée de l'Homme, au nom emblématique, est l’unique « musée-laboratoire » regroupant des collections liées à l’espèce humaine, un centre d’enseignement et de recherche. Il est rattaché au Muséum national d’Histoire naturelle dont il prolonge les missions dans la connaissance de l’Homme : préhistoire, anthropologie, ethnologie.

Valeurs et engagement

La signature au palais de Chaillot, le 10 décembre 1948, de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen inscrit le Musée de l'Homme dans la fidélité à l’idéal humaniste de ses fondateurs. L’identité du musée est inséparable de son engagement pour la reconnaissance du droit à la dignité, à l’égalité et au respect de tous les êtres humains.

Tout un programme !

L'Homme est le sujet phare du musée. Visiter le Musée de l'Homme, c’est partir à la découverte de soi, son origine, son devenir et des multiples visages qui composent une même humanité. De la préhistoire à l’anthropologie, de la génétique à l’éthologie, toutes les disciplines des sciences de l’Homme sont convoquées pour répondre à cette ambition, réactualisée par la rénovation du musée.

Les yeux dans les yeux

« Un regard est dans tout pays un langage ». Georges Herbert

 

 

Voyages

Hommes premiers

« La loi de l’évolution est la plus importante de toutes les lois du monde parce qu’elle a présidé à notre naissance, qu’elle a régi notre passé, et dans une large mesure, elle contrôle notre avenir. » Yves Coppens. Extrait de la revue Le Monde de l’éducation Juillet-Août 2001

Aux grands Hommes…

… la science reconnaissante. La liste est longue des personnalités de renom qui ont participé au rayonnement du Musée de l'Homme : Marcel Mauss, M Grioule, M Leiris, André Leroi-Gourhan, Paul-Emile Victor, Claude Levi-Strauss, Jean Rouch, Germaine Tillion, Yves Coppens…

Déclics

Fait main, faits humains

Des expositions sur l’artisanat du monde, hommage à la main créatrice et au génie des cultures matérielles.

Le goût des autres

Lieu de curiosité et de connaissance de l'autre, le Musée de l'Homme suscite aussi des rencontres qui nous en apprennent aussi beaucoup sur nous-mêmes

L'univers des formes

Des affiches aux traits inspirés pour mettre en avant la singularité et l'originalité des objets du musée qui ont été à l'origine de bien des révolutions artistiques.

La voie des masques

De multiples expositions sur un thème emblématique de l’ethnographie.

 

Les galeries des merveilles

Résonnance de nos rêves et de nos jeux d’enfants. Nous nous sommes tous perdus dans ces galeries du musée, effrayés ou émerveillés par ces grandes vitrines aux trésors. Des souvenirs qui ont nourri l’imaginaire de certains et suscité des vocations pour d’autres…