Le projet de rénovation a mobilisé toutes les compétences du Muséum national d’Histoire naturelle et en premier lieu les équipes de chercheurs du Musée de l’Homme. Dans le cadre de nombreux groupes de travail, la réflexion s’est enrichie d’expertises extérieures, avec la constitution en 2012 d’un Comité d’orientation composé de 18 personnalités qualifiées dans les domaines de la paléontologie, de la préhistoire, de l’anthropologie, des neurosciences, de la génétique, de la médecine, de l’écologie, de l’anthropologie sociale, de la philosophie, de l’histoire des sciences, de la démographie ou de la muséologie.

Le projet