Le Musée de l’Homme est situé dans le prestigieux Palais de Chaillot, sur la place du Trocadéro haut lieu parisien de la vie culturelle et touristique. Le Palais de Chaillot, construit pour l’exposition internationale de 1937, abrite quatre institutions culturelles : dans l’aile nord-est (dite aile Paris) la Cité de l’Architecture, dans l’aile sud-ouest (dite aile Passy) le Musée national de la Marine et le Musée de l’Homme. Les deux ailes du Palais encadrent l’esplanade des Libertés et des Droits de l’Homme, l’un des lieux les plus visités de la capitale pour sa vue sur la Tour Eiffel et sur le Champ de Mars. Entre les deux ailes et sous le parvis se trouve le Théâtre national de Chaillot.


Un bâtiment historique

Le Palais de Chaillot est le résultat de deux architectures imbriquées, celles de deux palais, conçus à l’occasion des expositions universelles de 1878 et de 1937. Il s’agissait dans les deux cas de concevoir des architectures de commandes, spectaculaires.

En 1878, la colline de Chaillot est intégrée au périmètre de l’exposition universelle. La construction d’un palais atypique de style hispano-mauresque est alors confiée à l’architecte Gabriel Davioud qui s’adjoint les services de l’ingénieur Jules Bourdais. Le bâtiment ne vivra que 58 ans, son style exubérant n’est plus au goût du jour très vite après sa réalisation et la préparation de l’exposition universelle de 1937 aura raison de lui. Faute de temps et de moyens, le bâtiment de Davioud n’est que partiellement démoli, il sera camouflé par un nouveau palais dont la réalisation est confiée, après concours, aux architectes Jacques Carlu, Léon Azéma et Louis-Hippolyte Boileau. La partie la plus visible, la rotonde centrale avec ses belvédères disparaît, pour créer un vide ouvert sur le Champ de Mars. La forme générale du bâtiment est conservée, Carlu édifie une structure plus large englobant les ailes, les pavillons d’entrée et de sortie sont agrandis. Ainsi, la verrière de Davioud, qui couvre le pavillon de tête de l’aile Passy, est conservée mais est cachée par la nouvelle structure.

Le chantier est colossal, il est mené en 18 mois, freiné par les grèves de 1936. Le nouveau bâtiment impressionne par son allure monumentale, très ordonnée, et trouve sa place définitive dans le paysage parisien.

C’est dans cette structure que s’installe le Musée de l’Homme de Paul Rivet en 1938 et dans ce cadre historique* que s’inscrit le projet de rénovation.

* Le clos et le couvert (tout ce qui est exposé à la pluie) du bâtiment sont classés depuis 1984, les travaux de réfection de la toiture et d’une partie des baies vitrées et notamment de la verrière métallique de Davioud ont relevé de la Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication. En 1987, le Palais de Chaillot et son esplanade ont été classés partiellement au titre des Monuments historiques.