Soucieux de répondre au mieux à la mission de diffusion des connaissances du musée et engagé autour des questions d’inclusion des personnes dans la société, le service des publics du Musée de l’Homme travaille en concertation avec les publics/visiteurs pour un accès au plus près des besoins.


Les publics du Musée de l’Homme

Les femmes et les hommes qui fréquenteront le Musée de l’Homme sont uniques. Ils présentent des différences, des écarts de capacités physiques, de perception sensorielle, de faculté de compréhension, de mémorisation et de concentration. La politique culturelle de l’établissement fait le pari que la reconnaissance des personnes, de leur histoire, leur culture, leur rapport aux autres et au monde, réduit les risques d’enfermement. L’enjeu est de rendre possible les interactions de sens, de valeurs, de pratiques culturelles grâce à des dispositifs qui intègrent la participation de tous à l’action culturelle.

Travailler pour l’intégration de tous nos visiteurs et, en particulier, pour ceux en situation de handicap ou qui ne fréquentent habituellement pas les lieux culturels, fait gagner un temps précieux. Il s’agit, en effet, d’œuvrer dans l’intérêt du public, dans son acception la plus large en vue d’une accessibilité globale qui réunit tout à la fois l’accès au cadre bâti mais également aux contenus présentés. Cette conviction anime les personnels du service des publics qui s’interrogent sur les représentations, les besoins, les modalités d'adaptation des supports et de transmission de l’information.

Cette remise en question passe par une démarche axée sur la rencontre avec les personnes directement concernées. Il s'agit, d’une part, de poser et de se poser les questions essentielles à l'usage, à la compréhension des circulations et à l’appréhension des lieux – et cela afin de prendre en compte un certain nombre d'actions inhérentes à la chaîne de déplacement – et, d’autre part, à l’appréhension et à la compréhension des messages et à la participation des différents types d’usagers qui fréquenteront le Musée.

Une démarche participative

Le Musée de l’Homme, en amont de son ouverture, a choisi de travailler dans une démarche participative avec les usagers et de "co-construire" l’offre avec les futurs visiteurs. Des études de publics ont été lancées afin d’identifier les représentations liées au Musée de l’Homme, d’avoir plus de renseignements sur leurs attentes, d’échanger avec les prescripteurs, de tester les propositions de médiations et enfin d’amorcer des partenariats permettant au Musée de proposer des offres au plus près des attentes des visiteurs.