Crédits


Depuis quand utilisons-nous du feu ?

Antonio
40 ans
Paris
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Claire Gaillard, préhistorienne au Musée de l’Homme

L’utilisation du feu est ancienne et marque un tournant dans l’Histoire humaine. Le feu fournit chaleur, protection contre certains prédateurs et permet même de mieux assimiler les aliments en les cuisant.

 

 

Les sites archéologiques montrent que la présence de foyers aménagés se généralise il y a environ 400 000 ans. Maîtriser le feu est une étape importante dans l’évolution humaine. Il éclaire et prolonge le jour, permet de se réchauffer et de conquérir de nouveaux espaces dans des zones tempérées, et parfois de se protéger de prédateurs. Il a aussi un réel intérêt pour l’alimentation de l’Homme. Les aliments sont plus faciles à mastiquer, certains sont rendus plus digestes grâce à la cuisson, et sont donc mieux assimilés par l’organisme.

La présence de pierres ou de terre brûlées, d’outils en pierre brûlés, d’ossements brûlés, de charbons de bois trouvés sur tous les continents montrent que l’utilisation du feu s’est rapidement développée et a profité à tous les groupes d’Hommes de l’époque.
 

On trouve des preuves d’utilisation du feu plus anciennes, mais plus rares, en Afrique du Sud il y a un million d’année, ou au Proche Orient il y a 800 000 ans. Par exemple des silex brûlés ou des traces de charbon de bois dont la répartition ne semble pas du tout liée au hasard. Mais ces témoins de l’utilisation du feu montreraient plutôt que certains groupes humains avaient trouvé le moyen de rapporter et d’entretenir, sur leur lieu d’installation, le feu occasionné lors de circonstances naturelles, comme des feux de forêts. Les populations étaient très clairsemées à l’époque et les techniques d’entretien du feu ne se sont pas nécessairement transmises. 

 

Propos recueillis par Rémi Pin

Partagez :