Crédits


À quel moment l’Homme de Néandertal a disparu en France ?

Hermeline thierry
51 ans
La Plaine sur mer
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l’Homme

L’Homme de Neandertal a vécu en Europe, en Asie et en France il y a plus de 200 000 ans. Il disparaît il y a environ 30 000 ans, sans que l’on en connaisse les raisons exactes. 

 

 

Les premiers ossements de néandertaliens sont découverts à Engis en Belgique puis à Gibraltar au début du XIXème siècle. La découverte d’ossements dans la vallée (Tal en Allemand) du Neander, près de Düsseldorf vers 1830 donnera ensuite son nom à l’espèce. Des restes de néandertaliens ont été retrouvés à travers toute l’Europe. En France, on trouve l’Homme de Neandertal à La Ferrassie (Dordogne), vieux de 70 000 ans, La Chapelle-aux-Saints (Corrèze, 50 000 ans), Saint Césaire (Charente-Maritime, 37 000 ans), puis Châtelperron (Allier, 33 000 ans).

 

Depuis 250 000 ans et jusqu’à il y a environ 30 000 ans, moment de leur disparition, les Hommes de Neandertal peuplent donc l’actuelle France, mais aussi une bonne partie de l’Europe et de l’Asie.

 

Les raisons de cette disparition font encore débat, et aucune hypothèse ne saurait en être la seule explication. « Neandertal n’est pas la seule espèce du genre Homo à avoir disparu, rappelle Antoine Balzeau, paléoanthropologue au Musée de l’Homme. Une quinzaine d’autres espèces d’Homo a également disparu sans que l’on en connaisse les raisons. Toutes les espèces ont une durée de vie limitée, et cela sans aucune exception ». 

                                                                                                                                                                           Propos recueillis par Rémi Pin  

Partagez :