Crédits


Le rire est-il vraiment le propre de l'homme ?

Samuel
30 ans
BOULOGNE BILLANCOURT
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Victor Narat, primatologue au Musée de l’Homme

D’autres primates seraient capables de rire, en particulier chez les jeunes animaux. Le rire, souvent associé au jeu, constitue même une forme d’apprentissage social.

 

 

Les observations et études des primatologues ont montré que certains grands singes, et particulièrement les plus jeunes, ont des mimiques faciales et des vocalisations qui sont bien synonyme de rire. Il s’agirait du même type d’expression que chez l’Homme, que l’on retrouve chez les jeunes chimpanzés, bonobos ou gorilles.

 

 

Par exemple, chez le jeune chimpanzé, les jeunes jouent, sautent de branche en branche ou se courent après. Cette forme de jeu et de rire est très importante pour les jeunes et constitue une forme d’apprentissage social. Les mimiques du rire interviennent essentiellement pendant les phases de jeu lorsque l’animal est détendu, et qu’il veut démontrer sa quiétude à son partenaire de jeu… Plusieurs mimiques faciales, spécifiques au rire, ont été constatées aussi bien chez le mâle que chez la femelle, avec pour chacune d’entre elles des intensités différentes.

 

Cette propension au rire chez les Grands Singes est toutefois beaucoup moins observée chez les individus adultes.

 

Propos recueillis par Rémi Pin

Partagez :