Crédits


Sommes-nous la seule espèce à en avoir "domestiqué" d'autres ?

Thomas
22 ans
gavray
RETOUR AUX QUESTIONS
Musée de l'hommme
Jean-Denis Vigne, archéozoologue et biologiste au Muséum national d’Histoire naturelle

De nombreuses espèces vivantes ont des relations de mutualisme avec d’autres espèces. Mais la domestication d’autres animaux au sens strict semble être une particularité bien humaine

 

 

Si la domestication est considérée comme une relation mutualiste avec intentionnalité de l’un des deux partenaires, alors oui, l’homme est la seule espèce à avoir domestiqué d’autres espèces animales.

 

Néanmoins un débat existe autour de cette question entre biologistes et anthropologues. Certains insectes sociaux sont en relation de mutualisme avec des champignons ou d’autres insectes. Les fourmis par exemple protègent parfois les pucerons contre leurs agresseurs en échange de miellat, un composé riche en sucre qui va profiter à la fourmi. Mais on ne peut pas parler de domestication car il n’y a pas de réelle intentionnalité.

 

Pour domestiquer d’autres espèces animales, l’Homme a imaginé des outils et des techniques, qu’il a appris à utiliser au service de ses actions domesticatoires, puis au service de l’agriculture et de l’élevage. La domestication est un des comportements premiers de l’Homme anatomiquement moderne. La capacité de l’Homme à domestiquer devient le moteur d’un changement fondamental, c’est le passage au Néolithique.

 

Propos recueillis par Rémi Pin  

Partagez :