Déclarations, exposition photo Sebastião Salgado

Exposition

Cette exposition présente une trentaine d'images en grands formats de Sebastião Salgado et s’intègre dans la Saison En droits ! qui commémore les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, signée au Palais de Chaillot le 10 décembre 1948.


Pour cette exposition, les photographies de Sebastião Salgado illustrent certains des articles de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, tels que le droit à l’asile, à la liberté de pensée, de conscience et de religion, le droit au travail, et d’autres encore. Des articles qui font particulièrement échos aux valeurs humanistes portées par le Musée depuis sa création en 1937 et que le photographe illustre en portant un regard rétrospectif sur son œuvre.

Découvrez ou redécouvrez des photographies prises au cours tout au long de ses 40 ans de carrière dans une vingtaine de pays. 30 photographies réalisées dans 20 pays : Afghanistan, Angola, Algérie, Bosnie, Brésil, Éthiopie, France, Hong Kong, Inde, Indonésie, Italie, Kenya, Mexique, Mozambique, Philippines, Rwanda, Somalie, Soudan et Tanzanie.

Des images comme autant de témoignages émouvants qui incarnent la nécessité de défendre au quotidien les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme, quelle que soit la région du monde concernée, soulignant la portée universelle de ce texte.

Je ne veux pas qu’on apprécie la lumière ou la palette de tons. Je veux que mes photos informent, provoquent le débat.” Sebastião Salgado

Dans le cadre de la Saison En droits !
Commémoration des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

SEBASTIÃO SALGADO, PHOTOGRAPHE HUMANISTE

Sebastião Salgado est né le 8 février 1944 à Aimorés, état du Minas Gerais, Brésil et vit à Paris. Économiste de formation, il commence sa carrière de photographe à Paris en 1973, il travaille successivement avec les agences Sygma, Gamma et Magnum Photos. En 1994, Lélia Wanick Salgado et lui-même fondent l’agence de presse Amazonas images, exclusivement vouée à son travail photographique.

En 2015, sort le livre Terres de café (Ed. La Martinière), le résultat de près d’une décennie de reportages sur le monde des plantations de café, spécifiquement au Brésil, en Chine, Colombie, Éthiopie, Guatemala, Inde et Tanzanie.

Sebastião et Lélia travaillent ensemble depuis les années 1990 à la reconstruction de l’environnement d’une petite partie de la Forêt Atlantique au Brésil, dans l’état du Minas Gerais. Ils ont rendu à la nature une parcelle de terre qu’ils possédaient et en 1998 ils ont transformé cette terre en une réserve naturelle et ont créé l'Instituto Terra qui a pour mission la reforestation et l’éducation environnementale. Pour leur action développée via l’Instituto Terra, Sebastião et Lélia reçoivent en 2012 le Prix Personalidade Ambiental de WWF-Brasil, en 2017, l’Hommage de l’année par le jury du Prix Hugo Werneck de l’environnement.

Sebastião Salgado a reçu de nombreux prix et distinctions. Il est, entre autres, Ambassadeur de Bonne Volonté pour l’UNICEF, membre honoraire de The Academy of Arts and Science aux États-Unis, Comendador da Ordem de Rio Branco au Brésil, Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres en France. En 2016, Salgado est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France et nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, France.

Photographe humaniste, voyageur infatigable, acteur environnemental engagé, il est aujourd’hui l’une des plus grandes signatures du photojournalisme.