Tribu/s du monde

Exposition

Installation photographique

Dans le cadre de la saison " Empreintes : l’humanité a rendez-vous au Musée de l’Homme "


« Fragilisés, souvent ignorés, ces peuples racines, au bord du monde, sont les sanctuaires de notre planète. dans chaque geste de leurs mains bat un savoir faire ancestral. un patrimoine de l’humanité qui force au respect ». anne de vandièreAujourd’hui les tribus représentent 350 millions de personnes sur notre planète. Depuis 2009, la photographe Anne de Vandière s’intéresse à ces ethnies en parcourant les cinq continents à leur rencontre. À travers la main, outil premier de communication, la photographe recueille en images et en mots les témoignages de peuples, de communautés, de tribus… « au bord du monde ».

« Anne de Vandière souhaite montrer à quel point ces cultures contemporaines sont bien vivantes et cherchent à se maintenir dans des environnements fragilisés. » (Serge Bahuchet). Son travail apporte ainsi un témoignage unique et sensible sur des peuples ignorés, minorés, fragilisés par les gouvernements et la marche du monde.

Ce travail est présenté pour la première fois au Musée de l’Homme sous forme d’installation. Ce diptyque sculptural est constitué de deux containers, « caissons de sensations », comme aime les nommer Anne de Vandière, tous deux reliés par un couloir « cordon ombilical » où sont diffusées des vidéos de portraits des « Sentinelles de la Terre ».

PORTRAIT D’ANNE DE VANDIÈRE, LANCEUSE D’ALERTE EN NOIR ET BLANC
Autrefois journaliste reporter pour différents magazines, Anne de Vandière développe en 1996 un travail photographique intitulé « H/AND » dont le sujet principal est la main : la main de personnalités, d’artisans du luxe, de métiers en voie de disparition. H/AND est un travail sur la durée, un projet sans chronologie, sans parcours préétabli, sans début ni fin, une histoire «ouverte». Ses travaux font l’objet de publications et d’expositions en France et à l’étranger, et elle reçoit en 2009 le Prix Fondation Neuflize Vie ABN Amro pour la photographie contemporaine.

À la rencontre des peuples racines, sur leur Terre Mère. Nourrie de ses lectures d’enfance, curieuse du monde, Anne de Vandière a élargi son champ d’exploration, toujours en quête des gestes authentiques de la main. Du Sénégal en 2009 à la Laponie en 2015, elle a parcouru tous les continents, réalisé 500 portraits, d’hommes et de femmes appartenant à 46 ethnies différentes. Aucune photo n’est volée, il n’y a pas de mise en scène, juste des rendez-vous. Anne travaille en noir et blanc et en argentique : « Il n’y a rien de plus beau et j’aime découvrir le résultat au tirage ». « TRIBU/S DU MONDE » est l’aboutissement de ces rencontres avec ces « peuples racines » dont l’environnement, le mode de vie est restitué non seulement par les prises de vue mais aussi par la collecte de témoignages, de sons. Pour réaliser son projet, contribuer à la prise de conscience et mobiliser des politiques, des organismes multilatéraux, des entreprises engagées dans le développement durable, Anne de Vandière a créé l’Association «TRIBU/S DU MONDE». À la vente de chaque photo, les ethnies/tribus reçoivent une partie significative de cette vente.

TRIBU/S DU MONDE
300 photographies Noir & Blanc, 80 histoires de vies, 584 pages imprimées sur papier « bible » pliure japonaise ; marquage à chaud du logo « Tribus du Monde » sur la couverture.
Éditions Intervalles, 79 euros

www.annedevandiere.com
www.tribusdumonde.org

Dans le cadre de la programmation « A Paris pendant Paris Photo ».


 
 
 
 
 
 
 
 
Logo Etihad 
 
Logo W Elixirs 
 
Logo Central Dupon