Auditorium Jean Rouch

L’auditorium Jean Rouch est un espace à la fois historique et résolument contemporain, emblématique du Musée de l’Homme. Doté de 152 places, il est un lieu vivant de projections, conférences, débats, spectacles… pleinement intégré à la vie du musée.

picto_accessibilite.png

Un lieu emblématique du Musée de l’Homme

En 1938, lors de sa création, le Musée de l’Homme, innovait en créant une salle de cinéma, l’image devenait l’un des outils de la recherche grâce aux initiatives des pionniers du cinéma ethnographique, notamment l’ethnologue Marcel Griaule et son élève Jean Rouch. La naissance d’un département de cinématographie en 1945, puis du Comité du film ethnographique en 1952, sous l’impulsion d’André Leroi-Gourhan, a été à l’origine d’une production cinématographique majeure. En 1982 était créé le Festival qui porte le nom de son fondateur et s’intitule désormais : Festival International Jean Rouch, Bilan du Film Ethnographique. Le festival, manifestation internationale, reprend sa place au Musée de l’Homme, depuis 2015.


Un espace essentiel pour des conférences, des colloques et des projections

L’auditorium est situé au niveau 1, avec un foyer et une salle d’une capacité de 152 places*. C'est un espace mixte adapté à une programmation éclectique pour y proposer au public un accès direct à la parole scientifique et aux images de terrain ou de fiction, lors de rencontres, de conférences, de débats, de projections et cycles cinéma. L’auditorium accueille également les colloques et journées d’études scientifiques initiées par les départements de recherche. Des partenariats avec la Société des amis du Musée de l’Homme, le Comité du film ethnographique, l’Institut National de Recherche en Archéologie Préventive ou d’autres structures permettront d’élargir le public.

* 5 places sont accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), l’Auditorium sera équipé d’une boucle magnétique pour les visiteurs malentendants, appareillés.


Programme de l'auditorium Jean Rouch

Retrouvez le programme complet de l'auditorium Jean Rouch dans l’Agenda.

 


Jean Rouch (1917-2004)

Jean Rouch est un ethnologue et cinéaste. Ingénieur des Ponts et Chaussées, il découvre l'Afrique lors d’un séjour au Niger, en 1941. Sensibilisé par le Surréalisme et les travaux de Marcel Griaule en pays Dogon, il filme, par inspiration et intuition, l'évolution du continent africain et de la société française. Il expérimente alors ce qu’il appellera le « cinéma-vérité » associant pratique de l’ethnographie et réalisation de films documentaires. « Le cinéma vérité ce n’est pas la vérité au cinéma. C’est la vérité du cinéma. Vérité particulière. » (Jean Rouch)

Il crée en 1953 le Comité du film ethnographique au Musée de l’Homme. Les séances du Mercredi du film ethnographique sont alors l'occasion de voir le travail des écoles de cinéma anthropologique les plus pointues dans le monde. Les Regards comparés proposent, à partir de 1978, une sélection de films d'époques et de réalisateurs différents (voyageurs, cinéastes, journalistes, anthropologues…) sur un sujet donné. À l'occasion de cette manifestation scientifique internationale, les Bushmen du Kalahari sont à l'honneur en 1979, les Papous de Nouvelle-Guinée en 1986 ou encore les Inuits du Groenland en 1987. Le Comité du Film Ethnographique survit à la disparition de Jean Rouch et constitue une documentation d'envergure sur son œuvre ethno-cinématographique, qui compte près de 130 films.

En 1982 est créé le Bilan du film ethnographique qui devient en 2008 le festival international Jean Rouch en hommage à son fondateur.