Découvrez notre offre autour de la saison "En droits!", conçue pour être accessible à tous et notamment aux enfants à partir de sept ans et aux adolescents. 


La saison “En droits” commémore les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme signée au Palais de Chaillot le 10 décembre 1948. Elle regroupe plusieurs expositions de street-art, d'histoire ou de photographie autour d'une même intention : célébrer les droits humains ! 

Autour de l'exposition "J"ai le droits d'avoir des droits" 

Du 13 février au 30 juin 2019

Une exposition de street art qui permet aux artistes engagés sollicités de réinterpréter des articles de la déclaration universelles des droits de l'Homme signée au Palais de Chaillot  le 10 décembre 1948. Courant artistique emblématique, le street art est aussi l’art de la dénonciation des maux de notre société : sans-abri, abus politiques... Zag & Sìa, Dugudus, Lek & Sowat, Swoon, Goin, Madame et Dénis Meyers, réinterprètent des articles de la Déclaration dont les valeurs sont particulièrement chères au Musée de l’Homme : liberté de pensée et de conscience, attachement à la dignité humaine, droit à la l’éducation, la santé et au bien-être...

Des regards et techniques protéiformes au service d’une même commémoration des valeurs portées par ce texte avec une vision contemporaine.  Chaque dimanche de mi-janvier à mi-février 2019, des œuvres de street art feront leur apparition dans les différents espaces du musée. Elles seront réalisées face public ou installées en présence d’un street artiste. Les œuvres seront ensuite exposées jusqu’au 30 juin 2019

Visite-atelier "FABRIQUE TON ARTICLE"

  • Durée – 2h
  • Tarif : Plein tarif – 150 euros pour la classe
  • Tarif réduit – 90 euros pour les REP/REP+ & groupes d’enfants en situation de handicap

Les élèves découvrent certains articles de la Déclaration des droits de l’Homme à travers les propositions des street artistes. Ils participent ensuite à un atelier créatif imaginé par l’artiste Dugudus, graphiste-illustrateur qui se passionne pour la représentation de l’image sociale et politique française. L’atelier permet de fabriquer une image sur un autocollant, illustrant l’article 19 portant sur la liberté d’opinion et d’expression. Pour ce faire, les élèves doivent combiner plusieurs figures et mots réalisés par l’artiste sur des tampons, leur permettant ainsi de créer un message par l’association de symboles. La démarche créative est adaptée selon les classes pour permettre de construire son discours par les formes ou de pousser d’avantage la réflexion autour d’un thème.

 

Autour de l'exposition “Tromelin, l'île des esclaves oubliés” 

Du 13 février au 30 juin 2019

Cette exposition revient sur l’histoire du naufrage d’un navire transportant des esclaves malgaches qui a déclenché des recherches ainsi que des fouilles. Elle permet d’aborder le droit à la différence, l’intérêt de la mixité culturelle et le vivre-ensemble comme instauré par la Déclaration des droits de l’Homme. 

En 1761, un navire de la Compagnie des Indes parti pour l’île de France (actuelle île Maurice) fait naufrage en plein océan Indien, au large de Madagascar. L’équipage regagne Madagascar sur une embarcation de fortune laissant esclaves achetés en fraude sur l’île, avec la promesse de venir bientôt les rechercher. Ils y resteront pendant quinze ans. L’exposition retrace l’incroyable histoire de la survie de ces hommes et femmes oubliés à partir de recherches historiques, archéologiques et environnementales. Coproduite par le musée d’histoire de Nantes et l’Institut national de recherches préventives, « Tromelin, l’île des esclaves oubliés » termine son itinérance au Musée de l’Homme complétée par les découvertes récentes des chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle.

Visite "ÉXPEDITION SCIENTIFIQUE SUR L’ÎLE DE TROMELIN"

  • Durée – 1h30
  • Tarif : Plein tarif – 120 euros pour la classe 
  • Tarif réduit – 75 euros pour les REP/REP+ & groupes d’enfants en situation de handicap

Les élèves découvrent l’histoire et la vie des naufragés de l’île de Tromelin de  la narration du drame aux stratégies de survie que les rescapés malgaches ont développé pendant près de quinze ans sur cet îlot inhospitalier. Les élèves se trouvent ou dans la posture d’un archéologue en mission (pour les collégiens  et les lycéens) ou suivent le parcours d'une  fillette rescapée (pour les élèves de cycle 2 et 3) selon le niveau scolaire. Des petites vidéos de chercheurs ayant participé aux recherches sur l'île sont présentées afin de faire comprendre la démarche scientifique qui a permis de mieux connaitre l'histoire de ces naufragés.


Réservez votre visite

La réservation est obligatoire pour tous les formats de visites proposées – visites autonomes, visites guidées et ateliers - 6 semaines minimum avant la date de visite souhaitée.

 

COMMENT RÉSERVER

La confirmation de réservation se fait à la réception du paiement :

  • par chèque,
  • par carte bancaire (y compris partéléphone),
  • par mandat administratif.

Une fois le paiement effectué, les réservations ne peuvent être modifiées ni remboursées.

REPÈRES PRATIQUES

  • Présentez-vous avec votre confirmation de réservation, 15 minutes avant l’heure de votre visite, à l’accueil situé au premier étage du musée.
  • Lors de la réservation, un créneau horaire vous est attribué. Pour des raisons de sécurité et de confort de visite, nous vous demandons de bien respecter les horaires de visite. En cas de retard, merci de nous prévenir par téléphone au 01 44 05 72 72