Conférence

Lundi 14 février 2022

Une rencontre avec l’anthropologue Christophe Darmangeat.

Horaires

De 12 h à 13 h 30

Publics

Adulte

Accès

Auditorium Jean Rouch

Musée de l'Homme

Tarifs

Entrée libre et gratuite

Réservation en ligne conseillée

L'idée que des sociétés de chasseurs-cueilleurs mobiles, dénués de stocks et d'inégalités de richesse, aient pu se livrer à d'authentiques guerres, est généralement tenue pour incongrue. L'archéologie, tout comme l'ethnologie, montreraient que la guerre n'est apparue de manière ponctuelle qu'au Néolithique, et qu'elle ne se serait réellement institutionnalisée qu'à l'Âge du Bronze.
L'Australie aborigène, le plus vaste ensemble de chasseurs-cueilleurs jamais documenté, propose pourtant un tout autre scénario. Elle révèle en effet des guerres endémiques, menées non pour s'emparer de butins ou de prisonniers, pour assurer une domination politique ou religieuse, mais comme un prolongement des actions de justice, afin de faire valoir des droits bafoués. Elle nous suggère aussi pour quelles raisons ces événements ont pu rester presque totalement invisibles aux yeux des archéologues.

Christophe Darmangeat est maître de conférences, habilité à diriger des recherches en anthropologie sociale (Université de Paris). Il anime un blog, La Hutte des classes, et a publié divers ouvrages, dont le dernier, Justice et guerre en Australie aborigène.

Lundi 14 février 2022 à 12 h à l'Auditorium Jean Rouch - Durée : 1 h 30.
Rendez-vous à l'accueil du musée.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée sur billetterie.museedelhomme.fr

Avec le soutien de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Partenaires

http://www.samh.info/