Conférence

Lundi 9 mai 2022

Une rencontre avec l’archéo-anthropologue Valérie Delattre.

Horaires

De 12 h à 13 h 30

Publics

Adulte

Accès

Auditorium Jean Rouch

Musée de l'Homme

Tarifs

Entrée libre et gratuite

Réservation en ligne conseillée

La longue histoire des prothèses est indissociable de celle des Hommes. Les premiers humains debout ont inventé des bâtons de support, des béquilles, des cannes et des appareillages improvisés, des substituts pour remplacer un membre absent ou défaillant. Envisagée à Shanidar (Irak) il y a plus de 45 000 ans, attestée en France, à Buthiers (4 700 ans avant JC), l’amputation – et la confection de prothèses - se déploient au Moyen-Age : elles bénéficient, au fil des siècles, des techniques chirurgicales qui feront éclore, notamment sur les champs de bataille de la Renaissance, les savoir-faire audacieux du barbier Ambroise Paré, l’un des premiers prothésistes, puis ceux des chirurgiens des Invalides, appareillant et instruisant les nombreux mutilés des guerres de Louis XIV.

Valérie Delattre est archéo-anthropologue à l’Inrap (Institut National de Recherche en Archéologie Préventive) et chercheure titulaire à l’UMR 6298 ARTeHIS -Université de Bourgogne. Elle est spécialiste des pratiques funéraires et culturelles de la Protohistoire au Moyen-Age. Elle travaille notamment sur les phénomènes de marginalisation des défunts et est également investie dans le milieu associatif lié au handicap et à sa promotion. Elle dirige un programme de recherche sur l’archéologie du handicap à l’Inrap et est l’auteure de plusieurs ouvrages thématiques.

Lundi 9 mai 2022 à 12 h à l'auditorium Jean Rouch - Durée : 1 h 30.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée sur billetterie.museedelhomme.fr

Avec le soutien de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Partenaires

http://www.samh.info/

Autour de cet événement