pictogramme informations

Visionnez la conférence en ligne le 8 février à partir de 12 h, également disponible sur notre chaîne YouTube.

En ligne

Lundi 8 février 2021

De nouvelles découvertes à Montmaurin (Haute-Garonne) sur l'homme de Néandertal.

Une conférence avec la paléoanthropologue Amélie Vialet.

Dès le début du XXe siècle, les premiers préhistoriens ont été attirés par le massif calcaire de Montmaurin-Lespugue, au sud-ouest de Toulouse où une fameuse Vénus préhistorique a été mise au jour en 1922. Le 18 juin 1949, la découverte, dans une anfractuosité dite La Niche, d’une mandibule humaine nettement archaïque par sa morphologie a eu un retentissement international. En 2020, une équipe de scientifiques, coordonnée par le Muséum national d’Histoire naturelle, revient sur le terrain, avec l’objectif de préciser le cadre chrono-stratigraphique des occupations humaines dans les différentes cavités et de reprendre la fouille archéologique dans la grotte de Coupe-Gorge. De nombreux vestiges ont été révélés au cours de cette première campagne dont une dent qui pourrait être celle d’un Néandertalien ayant vécu au début de la dernière glaciation (soit il y a environ 70 000 ans).

Amélie Vialet est paléoanthropologue, maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle (UMR 7194 du CNRS, CERP de Tautavel). Ses travaux portent sur l’évolution morphologique des premiers hommes d’Eurasie. Dans ce cadre, elle est responsable d’un programme de recherche en Turquie et d’un autre dédié aux grottes préhistoriques de Montmaurin ayant déjà livré plusieurs fossiles humains attribués à Néandertal et ses ancêtres.

Avec le soutien de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Diffusion : lundi 8 février 2021 à partir de 12 h, sur la page de l'événement et sur la chaîne YouTube du Musée de l'Homme.