Actuellement

Du 16 mars 2022 au 13 juin 2022

En écho à l’exposition « Aux frontières de l’humain », qui explore nos limites et interroge l’avenir de notre espèce, le Musée de l’Homme donne carte blanche à l'artiste Enki Bilal.

Horaires

Ouvert aujourd'hui

De 11 h à 19 h

Ouvert tous les jours, sauf les mardis.

Publics

Tout public

Accès

Musée de l'Homme

17 Place du Trocadéro
75016 Paris

Niveau 1

Tarifs

Inclus

Dans le billet unique du Musée de l'Homme.

L'exposition

Humains-machines, humains reconstruits, humains mutants, humains immortels et humains-animaux, le maître de l’art de la prospective n’a jamais cessé de repousser les frontières. Dessins originaux, tableaux, reproductions et extraits de films en témoignent, dans cette exposition consacrée à l’univers de l’artiste.

Au départ de cette exposition, il y a une prise de conscience de la part de l'artiste, qui vient tout justement dialoguer avec les thématiques abordées par l'exposition du Musée de l'Homme Aux frontières de l’humain. Chacune des six parties de celle-ci (« Je suis un animal d’exception », « Je suis un champion », « Je suis un cyborg », « Je suis un mutant », « Je suis immortel », et « On va tous y passer ! ») résonne pleinement avec l’univers dystopique propre à Enki Bilal. Ce dernier ne cesse en effet d’explorer les frontières, matérielles ou métaphoriques, temporelles ou spatiales ; celles qu’il faut franchir pour découvrir un ailleurs, celles qui intriguent, celles qui effraient, celles qui attirent.

"Rendez-vous à Paris" - Enki Bilal
© Enki Bilal

Le futur de l’Homme est balisé de frontières, de bordures, de marges, qu’il se fait un plaisir (en auto-proclamée perfection du vivant sur cette planète), de repousser, de provoquer, voire d’affronter. Obsédé par le contrôle de son pouvoir aveuglant, cet humain se trouve mis à nu – je le réalise, presque surpris -, au cœur de toutes mes créations, et depuis bien longtemps. Cette exposition le prouve.

Enki Bilal

Enki Bilal
© Hannah Assouline/Casterman

Né à Belgrade en 1951, Enki Bilal lui-même s’est construit en se jouant des frontières. Artiste protéiforme à la fois dessinateur, auteur, réalisateur, peintre, écrivain, décorateur, il brouille les pistes pour mieux créer, en marge de toute classification. Son univers minéral, éclairé de lumières zénithales souvent crues, donne une place prépondérante à l’humain. Un humain certes défié, abîmé dans sa chair, augmenté dans son corps, en quête d’un ailleurs meilleur, mais avant tout un humain. Un être qui doute, qui souffre, qui aime.

Pour réaliser ses bandes dessinées, Enki Bilal n’exécute pas directement des planches, mais dessine des cases en grand format une à une, avant de les assembler. L’exposition permet d’admirer une trentaine de ces œuvres originales, dont des inédits de la série Bug, ainsi que des tableaux et des reproductions. Organisée en six thèmes, elle permet d’entrer dans son univers à la découverte des « hybrimutantech », des « immortalistes » ou des « mécanhumanimaux », évoluant dans un monde fragile et incertain. Ce peintre de l’imaginaire, qui est aussi un amoureux des mots, présente au Musée de l’Homme un magnifique contrepoint, nécessaire et poétique, à l’exposition Aux frontières de l’humain.

Noémie Verstraete est la commissaire de l'exposition Enki Bilal au Musée de l'Homme.

L’humain, le transhumain, l’Homme augmenté, tout cela constitue notre futur.

Enki Bilal

Aller plus loin

Découvrez l'exposition jusqu'au 30 mai 2022

Parution du livre 3 de la série Bug

Le troisième volet de la série d’Enki Bilal, Bug, sort le 16 mars chez Casterman. 

Alors qu’un grand bug planétaire a rendu impossible l’accès aux données numériques, l’hypermnésique Kameron Obb est la proie de toutes les convoitises.

Mais quelle est la véritable nature du bug ? Est-ce seulement une catastrophe technologique ou la conséquence d’une attaque contre l’Humanité ? 

Enki Bilal met en scène des femmes puissantes et des rebondissements spectaculaires ponctués de réflexions satiriques...

Bug 3 Enki Bilal
© Casterman

Catalogue de l'exposition

Pour repartir chez soi avec quelques uns des plus beaux dessins de l'artiste Enki Bilal.

Catalogue broché avec rabats, 20€, 112 pages, 21 x 26 cm.
Disponible au Musée de l'homme et sur le site de la Galerie Barbier. 

Tirage de luxe avec une digigraphie signée et numérotée et une couverture cartonnée, 100€.
Disponible sur le site de la Galerie Barbier uniquement.

Catalogue de l'exposition Enki Bilal
© Editions Barbier

Partenaires de l'exposition

Logo les arts dessines noir
Logo - Philosophie magazine