Fragment de crâne : machoire et haut de la tête.
Conférence

Les Néandertaliens et les Homo sapiens du Levant : une histoire complexe

Lundi 20 juin 2022

Une rencontre avec les paléoanthropologues Dominique Grimaud-Hervé et Amélie Vialet, et avec les géochronologues Christophe Falguères et Olivier Tombret.

Dans le corridor levantin, la présence d’Hommes anatomiquement modernes est connue dès 195-180 000 ans et celle des Néandertaliens dès 70 000 ans. Les fossiles de Nesher-Ramla, récemment découverts, s’intercalent entre ces peuplements humains. Les analyses qualitatives et quantitatives des os pariétaux, de la mandibule et de sa deuxième molaire, réalisées sur ces restes datés de 140 000 à 120 000 ans, ont montré que ces individus présentent une combinaison de caractéristiques néandertaliennes et archaïques. De plus, l'étude de leurs industries lithiques a révélé une maîtrise des technologies de production (dont la méthode de taille Levallois centripète), connues jusqu'alors uniquement chez les Homo sapiens d’Asie occidentale et les Néandertaliens européens dont les fossiles de Nesher Ramla sont contemporains. L’ensemble de ces résultats pourrait ainsi correspondre aux premières preuves de contacts et d'interactions entre ces Hommes archaïques du Pléistocène moyen et les Homo sapiens.

Dominique Grimaud-Hervé, professeur, et Amélie Vialet, maître de conférences, sont paléoanthropologues. Christophe Falguères et Olivier Tombret, directeur de recherche et ingénieur d’études, sont géochronologues. Tous font partie de l’équipe « Histoire naturelle de l’Homme préhistorique » (UMR7194 du CNRS) – UPVD – Muséum national d’Histoire naturelle.

Lundi 20 juin 2022 à 12 h à l'auditorium Jean Rouch - Durée : 1 h 30.
Rendez-vous à l'accueil du musée.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée sur billetterie.museedelhomme.fr

Avec le soutien de la Société des Amis du Musée de l'Homme.

Partenaires

Notes de bas de page